AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Hope there's a place for me in your heart.[Clare Ellicott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Lumière sur Clare Ellicott
Age (du perso) : 22 ans
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 19/10/2008


MessageSujet: Hope there's a place for me in your heart.[Clare Ellicott] Dim 19 Oct - 16:59

You tell me that you need me
Then you go and cut me down
But wait...
You tell me that you're sorry
Didn't think I'd turn around...

APOLOGIZE - ONE REPUBLIC FT TIMBALAND


I. IDENTITY PASS

Nom: Elicott, un nom bien simple, mais qui en dit long sur la jeune femme... à vous de découvrir pourquoi.
Prénom: Clare Ana, mais tout le monde ne l'appelle que Clare. Oh, elle a d'autres noms, comme vous savez, à la naissance, les parents s'amusent à lui donner tous les noms des membres importants de la famille. Il y en a une longue liste chez la jeune femme. Mary, Kelsi, Helen, Lily, Evie. Il y en a une tonne, mais ils ne sont pas du tout importants, à moins qu'elle se marie bientôt o_O
Surnom: Elle en a plusieurs, ceux que les gens utilisent le plus sont: "Hey l'autre", "Toi, qu'est-ce que tu fous ici?" et plusieurs autres tel que: "Hey le p'tit cul" ...
Age: *Se met à compter sur ses doigts* Si on enlève.. à.. et qu'on multiplie.. de.. mais qu'on ajoute encore.. ça doit donner aproximativement 22 "belles" années, et elle encore la vie devant elle!
Date et le lieu de votre naissance: Née en 1986, en Australie, à Sidney (Oui oui, la ville qui joue dans Finding Nemo xD). Mais elle a passé la majorité de sa vie aux États-Unis, avec sa mère.
Nationalité : Australienne, mais aussi Américaine. En fait, elle ne sait jamais quoi répondre, car sa mère et elle vivaient a Sidney lorsqu'elles vivaient encore avec le pere de Clare, et un beau jour, ses parents ont décidés que la petite famille allait déménager aux États-Unis. Étrange...
Emploi : Elle est encore étudiante, et sa chère petite maman d'amour paie encore toutes ses dépenses. De la simple barre de chocolat à la grosse voiture de luxe. Pas chanceuse, hein?

II. YEAH, I KNOW, I KINDA ROCKING, DUDE


Caractère: Les préjugés, les préjugés et encore et toujours les préjugés. Les insultes, les cris, les agacements, les mots méchants, chaque fois que l’on l’a traitée de petite fille de riche, d’enfant gâté, de fillette parfaite, de petite poupée à sa maman, d’enfant abandonnée, ont fait d’elle une personne cachée, qui a son monde à elle seule. Clare a un endroit dans son esprit où elle est à l’abri de toutes ces insultes, là où elle se réfugie lorsqu’elle est seule et qu’elle s’ennui. L’écriture l’aide beaucoup, et d’ailleurs sons l’avion, même dans sa voiture, dès qu’elle se sent mal, triste, stressée ou qu’elle se remémore l’abandon de son père, elle y écrit toutes ses petites pensées, tous les détails de ses sentiments, cela l’aide énormément. Mais elle serait foutue si quelqu’un découvrirait ce carnet, car tout ce qu’elle a toujours imaginé, tous ses rêves les plus fous, tous ses amours, réciproques ou non, y sont inscrits. Ce n’est pas le genre de carnet pour petites filles, rose avec un minuscule cadenas, non, c’est en fait à la base un cahier d’école, ligné et tout tordu à force d’avoir été plié n’importe comment. Il est vieux, car cela fait des années qu’elle n’a pas acheté de ce genre de materiel d'école, d'ailleurs, cela fais des années qu'elle a mit ls pieds dans une école... Mais tout cela n’a aucune importance, ça ne fait que décrire la vie de Clare, et non elle-même. On l’a trop souvent traité de fille parfaite. Parfois, elle-même fini par croire qu’elle est trop gentille, trop aimable, trop attentionnée, mais il ne faut pas exagérer, car elle est troublée, même si elle le cache, c’est ce qu’on pourrait appeler une personne à double personnalité, voire triple. D’un côté, elle est sage, gentille et toujours souriante, d’un autre, elle est tête en l’air, fêtarde et pleine d’énergie, et finalement de l’autre, c’est son côté sombre, où se cache ses désires les plus fous de mettre fin à sa vie de misère. Bon, vie de misère est probablement exagéré, puisqu’elle a énormément de chance, mais elle n’arrête pas de penser à son père. Qui est-il devenu? Est-ce toujours vivant? Pense-t-il encore à elle, à sa mère? Toutes sortes de questions ne cessent de se bousculer dans sa tête, cela finira par la tuer. Personne par contre ne le sait, elle ne l’a jamais raconté à personne. Bien sûr, ses plus proches amis savent que son père n’habite plus avec sa mère, mais décrire ce qu’elle ressent? Jamais, ça serait se jeter devant un train, littéralement. Car dans cet endroit, lorsque quelqu’un dit ses faiblesses, d’autres osent s’en servir pour lui faire du mal, et elle n’a pas envie que cela lui arrive. Vu d’un angle plus.. étranger, Clare est la jeune fille la plus facile à s’adapter que la plus part des gens n’ont jamais rencontrés. On pourrait la laisser un an dans le pays le plus pauvre du monde et elle en sortirait souriante et toujours en vie. Elle est forte, car les années de tristesse lui ont forgé un caractère à toute épreuve, sauf à l’abandon et à la méchanceté de la part de gens qu’elle aime, mais cela est totalement compréhensible, par contre. Bref, elle est bien spéciale, et les gens qui la connaissent ont beaucoup de chance.

Qualités: Il n'est pas rare qu'on lui dise de gentilles petites remarques, comme "Oh, mais quel magnifique sourire" ou encore quelque chose de plus.. concret, disons, par exemple: "Houla!, t'as payé combien pour ce joli p'tit cul?". Clare prend absolument mal les commentaires du genre de celui-ci, mais s'y est fait à force de l'entre. C'est absurde, comme les hommes peuvent être trop directs, la jeune femme en est dégoûtée à chaque fois. Mais ils ne remarquent jamais le caractère chez une femme. Celui de Clare est très instable, mais il reste très ouvert et plein de belles qualités, tel que la générosité. C'est étrange à dire, pour une personne qui ferait tout pour du luxe, mais elle a assez d'argent pour en donner un peu à ceux qui en ont vraiment besoins. Ce n'est pas du tout tout, Clare est toujours souriante. Peu importe la saison, peu importe la température, peu importe l'heure ou les gens avec qui elle est, on peut toujours voir ses magnifiques dents. Bien sûr, elle y cache sa tristesse, mais les gens ne le savent pas, et ce que les gens ne savent pas ne peu pas les déranger, n'est-ce pas? C'est tout? Rien d'autre? MEUH! Il y en a une liste interminable, mais je ne compte pas vous faire passer votre vie à lire ses qualités. Je veux seulement parler de ses principales, tel que l'originalité, tant sur le côté que dans la diversité de son vocabulaire, sa joie de vivre, son énergie qui explose parfois comme une vraie bombe atomique, sa spontanéitée, et j'en passe. Vous voyez, c'est une fille formidable, mais rare son les gens qui regardent plus loin que son physique, malheureusement pour eux...

Défaults: Autant que ses qualités, ils sont beaucoup. C'est étrange, une fille que certains qualifient de parfaite a aussi des défauts. Mais personne n'est pafait, et non, Clare n'Est pas personne. Il est possible que, par moment, elle pique des crises d'angoisse, car le stress peut monter en elle à une vitesse fulgurante. Il s'agit qu'elle apprenne quelque chose comme le fait qu'elle ait un examen important dans quelques jours à propos d'un sujet qu'elle ne comprend pas beaucoup, et elle se met à faire de l'insomnie, à être sur les nerfs comme jamais et même, ce qui vient contredire beaucoup de ses qualités, à être.. irritable et peu agréable à vivre. Lorsqu'elle a quelque chose à faire et que l'on lui empêche, elle devient très chiante, disons-le clairement. Elle sait ce qu'elle veut dans la vie, mais parfois trop. Égoïste? Pas le moins du monde! Elle est simplement très disciplinée. On dit d'elle qu'elle est légèrement tête-en-l'air, mais ce n'est qu'une couverture, car derrière cette petite figure d'ange et ce corps magnifique se cache une jeune femme pleine d'espoir et de rêves, qu'elle ne compte pas abandonner de si tôt. Ne vous mettez pas au travers de son chemin, ou vous allez le regretter. Il y a aussi parfois une part de sa tristesse qui refait surface, elle a deja eu quelques fois des passe suicidaires, où les gens étaient certains qu'elle allait mettre fin à ses jours, mais ele s'en remet à chaque fois. La seule chose qui n'est jamais parti est sa sensibilité. Il ne faut pas l'insulter, car elle ne supporte pas qu'on soit méchant avec elle. Cela peut faire enfant gâté, mais ce n'est pas comme ça qu'on l'a élevée. Habituellement, elle le cache, mais il est très difficile de ne pas le montrer.

Physique & Style Vestimentaire: 10 lignes minimum
} Tenue de soirée fétiche : Non mais quelle question. Quelle fille aurait.. une tenue de soirée, soit une robe, fétiche? Clare est une jeune femme d'une originalité presqu'exagerée, elle adore tout ce qui est disons, époustoufflant, tout ce que les gens remarquent, ce qui attire les regards et les hommes. Il est râre que la jeune femme se la joue attirante avec les garçons, mjais quand il s'agit de mettre le paquet pour impressionner, elle le vide au complet xD Ses robes, des plus anciennes et passés mode jusqu'aux magnifiques tenues de bal, sone entassées dans un coin de son placard. Il esr très peu probable qu'elle porte deux fois la même, car les gens se lasseraient de la regarder. Non, elle, son truc, c'est d'en ajouter un peu plus chaque fois. On y va souvent avec du maquillage magnifique, des souliers qui vous font facilement dire «Waouh!» ou encore une coiuffure digne des plus grands coiffeurs. On lui dit parfois qu'elle en met trop, mais Clare s'en fiche complètement. Ce qui l'amuse, c'est d'attirer les regards, et rien d'autre. Par contre, il est rare qu'on la voit porter des ouleurs voyantes. Bien sûr, du jaune de temps en temps ne fait pas de mal, mais des tons comme du rose bonbon sont, selon la jeune femme, dépassés et trop enfentins. C'est une femme, maintenant, pas vrai? Oh, mais il y a toujours cette petite robe rouge brillante et ma foi très sexy qu'elle porterait tous les jours. Confortable, magnifique, voire épatante. Mais ça serait complètement impossible de porter la même robe deux fois, malheureusement pour elle.
} Tenue que tu n'as jamais osé porter, mais qui ne t'aurais pas déplut : Elle a deja lu quelques lignes à propos de la mode au japon. Les couleurs mélangées, des femmes qui ressemblent à des arcs en ciel, tous ces bijoux gigantesques, ces vêtements qui ressemblent à ceux que peuvent porter des poupées, du maquillage minucieux et tellement mignon, bref, elle adorerait avoir le courage pour s'habiller de la sorte, mais elle doit absolument avoir l'air serieux ces temps-ci, car son avenir est en jeu!

} Tenue prévue pour l'entretien avec M. Button : Il y a bien des semaines qu'elle se casse la tête à essayer de se trouver quelque chose à se mettre sur le dos. Quelque chose qui serait à la fois très professionnel et féminin, qui mettrait ses formes en valeur, mais pas trop. Un vêtement, probablement un joli petit tailleur, qui la rendrait mature et responçable. Elle a longtemps songé à s'habiller comme toute vraie dame d'affaire, mais cela ferait beaucoup trop coincé, il faut qu'elle ait l'air bien à l'aise et dans son élément. Dieu sait que pour une fille, trouver la tenue idéale est un vrai supplice! Si au moins elle était un garçon, si au moins elle n'avait qu'à s'acheter un complet et une petite cravate mignonne. Non, il faut absolument qu'une femme soit impécablement vêtue. Mais il n'est pas question de décevoir, ni de faire honte à sa famille. Elle portera un ensemble que sa mère appellerait "Un habit de secrétaire", mais spécialement fait pour elle, et pour son âge. Il est grand temps qu'elle se la fasse dessiner, d'ailleurs!

} Tenue qui ferait fantasmer le personnage si quelqu'un la portait ? Tous les hommes sont beaux en complet, et surtout ceux qui savent avoir de la classe avec. C'est ce que je dirais sa tenue préférée chez le sexe opposé. Ça et l'opposé complet: les joggings. WAOUH! Ce qui fait à la fois sportif et négliger. Vous savez, il ne faut pas grand choses pour contenter une Elicott, simplement un peu d'argent, un style bien entretenu et.. du charme? Bon, c'est quand même beaucoup, mais tous les hommes dans cet hotel ont pratiquement toutes ces qualités!
} Particularité(s): Elle a un tatouage sur l'épaule gauche, en signe de la perte de son amie. Lorsqu'elles étaient jeunes, elles s'étaient promis de se faire tatouer une rose sur l'épaule gauche si elles se séparaient. Les deux ont tenus leur promesse. Et ça doit être tout, car elle est tellement imprévisible, rare sont les choses qu'elle porte souvent.

IV. ME, MYSELF AND I
Avatar utilisé: Autumn Reeser
Prénom/Surnom: Eliiiiiise C=
Age: Très bientôt 16 ans. xD [Bah ouais, 15 ans, z'avez deviné ''>_>]
Sexe: I'm not a guy, so..
Carte de la Chambre: [richesse]
Comment avez-vous connu le forum ? By Hopie <3
Des suggestions pour l’améliorer ? L'est magnifique comme ça ^^
Double compte ? Not yet.


Dernière édition par Clare Ellicott le Jeu 23 Oct - 15:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumière sur Clare Ellicott
Age (du perso) : 22 ans
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 19/10/2008


MessageSujet: Re: Hope there's a place for me in your heart.[Clare Ellicott] Mer 22 Oct - 4:25

III. MY LIFE, MY PART
Histoire:

C’était pourtant simple, il avait une famille, une petite fille pleine d’énergie, avec une joie de vivre à toutes épreuves. Il était beau, il était charmant, et riche, bien entendu, et le monde entier le voulait, les femmes de partout le désiraient. On lui donnait contrats par-dessus contrats, sans se poser de questions, il payait les gens pour avoir une vie parfaite, sans soucis. Mais se souciait-il vraiment de sa fille, de sa femme qu’il était sensé aimer? Non, bien certainement, pas le moins du monde. Une femme au foyer pour réchauffer son lit lorsqu’il revenait du travail, une nounou grassement payée pour élever sa fille dont il ne savait que le nom et la date de naissance et quelques femmes de ménage avec qui il aimait bien... discuter de temps à autres, le plus cruel dans tout ça, c'est que Clare les voyaient souvent. Il était hypocrite, il était grossier et absent, mais un enfant aimerait son père même si celui-ci le battait, et c’est ce que Clare faisait, elle aimait cet idiot, cet homme ingrat qui ne méritait que de vivre dans une poubelle. La fillette était jeune et naïve, mais assez vieille et intelligente pour remarquer les cachotteries de son père, elle entendait souvent ses conversations avec d’autres gens d’affaires, et savait depuis longtemps ce qu’il allait se passer. Un jour, elle entendit sa mère pleurer et crier des insultes à l’homme qu’elle aimait, ce fut la pire journée de la vie des Elicotts, sauf pour le père, bien certainement, car il ne se souciait que de lui-même et de son petit nombril. Monsieur Elicott était disparu, sans dire au revoir à sa fille, sans dire où il allait, et pour combien de temps il les quittait. La dernière chose que la jeune fille vit de son père fut le derrière de sa Viper qui s’en allait vers une autre vie, oh, ce qu'elle aurait aimé lui sauter dessus et le griffer, le mordre, le faire souffrir. La vie de Clare changea radicalement et trop rapidement pour une fillette de son âge. Sa mère passait de travail en travail pour subvenir aux besoins d’elle-même et de sa fille. Mais des lettres arrivaient souvent, d’étranges enveloppes brunes venant d’Asie. Elles étaient en provenance d’un certain monsieur Elicott, c’était son père. Il voulait littéralement retourner le couteau dans la plaie. Le con, il envoyait de l’argent à son ex femme! Et le pire dans tout ça, c’est que Clare reçut un jour une lettre. Sur un bout de papier, on pouvait lire les mots d’un homme cruel.

« Chère Clare,
Je sais que tout est compliqué pour nous ces temps-ci, mais je te demande de me pardonner. Mes excuses sont sincères, et je n’aurais jamais du te quitter. Je t’aime, ma grande fille, et je suis fière de ce que tu es devenue. Si tu savais tout ce que je serait prêt à faire pour te prendre encore une fois dans mes bras, si seulement tu savais toute la peine que j’ai éprouvé en partant... J’ai fait tout ça pour ton bien, et pour celui de ta mère, la seule femme que j’ai aimé dans toute ma vie. Pour ton 21ème anniversaire, j’ai fait envoyer un cadeau bien spécial pour ma petite fille adorée, à toi d’aller le chercher dans l’entrée. J’espère que tu seras contente.

Tu me manques énormément, chérie.

P.G. Ellicott »

Il lui avait acheté une voiture. Une simple voiture et il croyait que cela allait lui faire oublier tout le mal qu’il lui avait fait. C’était pire que s’il était mort. Mais bien sûr, Clare ne put qu’accepter ce cadeau. Elle avait besoins d’une voiture, et cette auto de luxe était parfaite. Simplement, on aurait dit qu’elle était hantée, hantée par l’esprit d’un père complètement inconscient...
Aujourd’hui, personne ne connaît vraiment le passé de la jeune femme. Elle est si souriante qu’on pourrait croire qu’elle a vécu heureuse toute sa vie, que jamais un événement aurait pu la bouleverser autant que cette étrange disparition. Mais elle ne cherche qu’à cacher sa peine, son désespoir véritable. La jeune fille énergique en elle est morte depuis longtemps, et pour la faire revivre, il faudra bien plus qu’une simple petite voiture.

Peu après cette petite..aventure, si on peut dire, son état se stabilisa. Bien sûr, dans le fond de ses yeux, lorsqu'on regardait bien attentivement, on pouvait y déceler cette petite lueur. Celle qui nous fait perdre contact avec la réalité, celle qui, lorsqu'on la remarque chez quelqu'un, nous rend triste automatiquement. Ce petit signe, pourtant très discret, est celui de la perte d'un être cher, de quelqu'un qu'on avait surestimé, qu'on avait bien trop aimé pour remarquer à quel point la vie peut nous jouer des tours, comment ces personnes en questions peuvent nous torturer pour ensuite nous laisser mourrir, seul dans le noir. Cette lueur, dans les yeux de Clare, signifie son désespoir, la tristesse immense qu'elle a éprouvé en voyant son père disparaître à jamais. Aujourd'hui, elle serait prête à tuer si elle revoyait son visage d'hypocrite. Elle le déteste à en mourrir, mais elle souhaite encore son retour. C'est comme si, au fond d'elle, elle attendait encore qu'il dépose ses bagages à l'entré de leur grnade maison et qu'il crie quelque chose comme «HOME, SWEET HOME». Mais c'est impossible, parce qu'on dit qu'il est mort. Elle n'en croit pas un mot, c'est complètement impossible, puisqu'elle a toujours lu en entendu dire qu'on ressentait la mort d'une personne aimée, même à des centaines de kilomètres de distance. Clare a envie de l'aimer, de lui dire qu'Il est beau, d'essayer ses grosses lunettes rondes et de se prendre pour lui en parlant d'une voix grave et en se regardant dans le mirroir. Elle a envie d'y retourner, de le revoir rentrer à la maison en silence et d'aller simplement se coucher après lui avoir adressé un subtile clin d'oeil en coin. Ces moments sont gravés à jamais dans sa mémoire, mais c'est fou ce qu'elle aimerait l'oublier, passer à d'autres choses... Elle le déteste tant.
Son arrivée à l'Hotel a changé sa vision des autres complètement. Elle a rencontré des gens bien.. pires qu'elle, des gens encore plus troublés, des personnes riches, certains bien plus qu'elle. Oui, elle est riche, mais pas tant que certains ici, c'est incroyable comment les gens se maltraitent, comme l'ambiance peut être mortèle. Les gens ne savent pas donner, et c'est ce qui choqua en premier Clare, mais elle connu des filles et des garçons tous plus fantastiques les un que les autres, même si ils ne sont peut-être amis que parce qu'ils se connaissent un peu plus que les autres, elle se sent entourée, autant de regards masculins que féminins. Ce monde est rempli de jalousie et de tromperie, mais elle adore ce jeu, cela ne fait que mettre un peu de piquant dans sa vie banale, et c'est ce qui l'excite au plus haut point. Parce que oui, elle prend tout ça pour un simple petit jeu, pour une toute petite partie de plaisir.

Relations: Clare et Hope Von der J'saispasquoi sont très amies. Amoureuses? Vous plaisentez, n'est-ce pas? à son âge, on se préoccupe bien plus des récoltes des fermiers en Afrique que de ses sentiments envers tel ou tel garçon! Bon, disons que Clare, elle, s'en fou pas mal!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hope there's a place for me in your heart.[Clare Ellicott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Specchio Gioco :: && BEHIND THE DOOR :: } Contrat :: | En procès |-